Travail social et handicap

Retour à l'accueil

Un Mobafriend demande :

Travail social et handicap

Il y a t'il des personnes qui sont dans le milieu du social ayant un handicap ?
Je suis animatrice sociale et j'ai une RQTH depuis un an.
Je n'ai pas travaillé depuis un an et demie rupture conventionnelle (harcèlement moral) . Je me suis consacrée à faire ma vae et j'ai pris le temps de repenser et réaménager mon quotidien (et prendre soin de moi pour me reconstruire ).
Actuellement en recherche d'emploi j'appréhende et j'ai peur que de part mon statut les portes se ferment, surtout que pour beaucoup le TSA est encore mal connu avec beaucoup de préjugés.
Merci d'avance. 😊


il y a 5 mois

France entière

Bonjour @Biscotte,

la RQTH est une démarche individuelle et confidentielle, rien n'oblige à en informer l'employeur https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emploi-et-handicap/rqth 🤔 sauf à vouloir bénéficier et/ou lui faire bénéficier des aides associées, aménagement de travail, etc

Concernant les TSA il y a e plus en plus de littérature pour expliquer simplement et de manière valorisante le périmètre de confort au travail pour vous et le collectif, se faire accompagner peut être une solution pour améliorer sa communication sur cet axe (Cap Emploi, association spécifique autisme si elle a un service emploi, ou le site https://autisme-emploi.fr/) Pole-Emploi est cour de finalisation d'un accompagnement autisme-friendly (expérimentation en cours sur Poitiers et Niort je crois; qui devrait être généralisé à l'ensemble des agences de France)

Au-delà de la présentation, un accompagnement peut aider sur la recherche d'offres visibles (si le sport te branche y' un CDD dans ta ville https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=33238&motsCles=animateur&offresPartenaires=false&range=0-9&rayon=5&tri=0) mais aussi sur les offres invisibles 🙈

bonnes réflexions à toi et bonnes recherches

il y a 5 mois

Merci Chris65, je recherche dans la coordination de projet je suis animatrice sociale. J'ai acquis une grande expérience dans l'hébergement pour des personnes présentant un handicap psychique et/ou un parcours d'errance. Aujourd'hui je souhaite m'investir dans plus de réalisation de montage de projet d'animation afin de répondre aux besoins du public.
Je ne comprends pas les offres invisibles ? Est ce les candidatures spontanées?
Concernant mon handicap je vais devoir sur mon futur emploi évoquer mes besoins et spécificités. L'acceptation de ma mon changement de situation est douloureux et je ne pourrais plus travailler en 35h pour des raisons de fatigabilité.
J'ai un accompagnement au pole emploi avec la psychologue du travail, je ne vais pas être orienté vers la cap emploi.
Je te remercie bonne journée, bien à toi.

il y a 5 mois

Bonjour Biscotte,

permets moi cette remarque taquine autant que philosophique 😂🤔 ...
ce n'est pas ta nouvelle situation qui fait que tu es fatigable 😉 mais bien la reconnaissance qui légitime ton besoin de repos
autrement dit, la situation force le respect de ta spécificité de fonctionnement et te garantit de conserver un emploi plutôt que de t'en faire expulser pour dysfonctionnement ou absentéisme récurrent 🤔

c'est l'expression du verre à moitié vide ou à moitié plein ... personnellement 🤔😂 je dis que le verre est trop grand pour le liquide qu'il y a dedans 😉😂

les offres cachées sont les offres d'emplois existantes mais qui ne sont pas visibles sur les sites d'emploi, par exemple : il s'agit des places que l'on peut trouver grâce à son réseau de connaissances qui nous indique que telle entreprise recherche quelqu'un mais n'a pas diffusé d'annonce (peut-être par manque de temps pour faire la démarche, mais il peut y avoir plein d'autres raisons)

les candidatures spontanées sont une autre démarche, avec un peut de chance le profil motivera une création de poste, ou correspondra à une annonce non encore diffusée (cachée 😉)

une psychologue du travail c'est le bon intervenant pour se faire accompagner dans une recherche qui tient compte d'éléments autres que l'expérience et la formation

bonnes recherches à toi

il y a 5 mois

Bonjour,
Suite à une reconversion professionnelle je suis depuis peu travailleuse sociale et en situation de handicap (sourde implantée cochleaire). Lors de ma recherche d’emploi certains me conseillaient de l’indiquer dans ma candidature, d’autres non. Même si effectivement nous ne sommes pas obligés d’informer notre employeur et futur employeur de notre handicap , j’estimais que compte tenu du bien qui est invisible mais peut entraîner des malentendus (c’est le cas de le dire-lol) et pour d’autres raisons j’ai préféré l’indiquer.
Malgré cette indication sur mon CV j’ai eu bon nombre d’entretiens où on me proposait de me recruter. Dans le secteur social il n’est pas rare d’être face à des personnes bienveillantes , à l’écoute de nos besoins et prêts à adapter le poste de travail. Il est utile de bien connaître les aides et aménagement existants spécifiques à notre handicap pour en informer si besoins le recruteur. Cela le rassure de savoir que des choses existent et que nous lui balisons le terrain.
Animatrice sociale c’est super. Depuis que je suis en poste je me découvre plus d’appétence pour le collectif que l’individuel. Je vous souhaite de prendre confiance en vous et vos talents/compétences et de trouver le poste qui correspondra à vos attentes.
Cordialement
Linda

il y a 5 mois

Participez à cette conversation :
Créez votre compte ou Connectez-vous !