Indemnité journalières régularisation

Retour à l'accueil

Un Mobafriend demande :

Indemnité journalières régularisation

Bonjour

Je suis actuellement en arrêt maladie à cause de mon handicape de naissance qui c’est aggraver en juillet 2018 qui a conduit à une grosse perte d’autonomie en mars 2019.

Donc en contrat cdi je suis passée en arrêt maladie.
Ensuite passée en longue maladie en juillet 2020 pour le moment pour un délais encore de 2 ansMax.
Pendant cette période de arrêt maladie de 1 ans est 4 mois j’ai eux beaucoup de soucis.

- Une opération à eux lieux pour ce concolider à l’origine durer de 6 mois qui maintenant pourrait être de 3 ans ou plus
- Perte de salaire successifes avec des périodes des 3 mois sans revenue problème administratif cpam , employeur , mutuelle , etc...
- cette perte de salaire m’a obliger à abandonner mon appartement qui n’était pas adapté pour mon handicape à l’origine.
- demande d’appartement pmr refuser car mdph à refuser mon dossier, car mon état pas concolider.
- aah refuser car je dépasse les 950 euros par mois à peut près depuis début maladie.
- les hlm non aucun appartement pmr depuis 9 mois est surtout hestime que mon bah salaire de 950 euros m’empêche d’avoir un appartement pmr ou pas.
- Pas prioritaire pour un appartement car pas d’enfant.

Tout c’est demande plus haut jai était aider par une assistante sociale du centre de rééducation cela n’a pas suffis.

Actuellement aucun moyen de reprendre contacte avec cette assistante sociale pour le suivie de mon dossier qui c’est encore aggravée entre temps je me force à essayé de faire avancer mais là je suis à bout.

Ccas de ma ville d’origine me refus un rendez-vous car pas prioritaire est surtout pas héberger dans cette ville actuellement.

- actuellement héberger par différents personne de ma famille bien sur j’aide à payer la nourriture loyer etc.

-le suivi médical est compliquée est surtout la rééducation compliquée car depuis 6 mois j’attend un appartement pour poursuivre ma rééducation en centre car très limite en kines libérale.
- Pas à 100 % car maladie pas grave donc j’ai droit à aucune aide n’y remboursement de quoi que ce soit déplacement examen.
- Impossibilité de conduire plus de 10 minute douleurs trop importantes. Est si en position assis quand je suis passager un arrêt obligatoire tout les 15 minutes.

Le pompant mon employeur un centre hospitalier a envoyer à la cpam par erreur mais trois dernier salaire HT avec astreinte + prime avant arrêt maladie.

Donc pendant 1 est 4 mois on me refuse certaines aide car je touche disons 850 euros par mois par la cpam. 100 euros caf quelque fois est complémentaire de disons 100 euros quelque fois. À l’origine mon salaire est de 1350 euros sans astreinte n’y prime.

Maintenant on m’indique que je dois rembourser 1990 euros au trésors public ensuite 250 euro ou plus tout les mois.
Pour preuve j’ai reçus un courrier de leur part de l’employeur sans réel explication. J’appelle mon employeur pour avoir des infos car prévenue disons quelque temps plus tôt finalement le discours a changer. Car maintenant c’est aussi 250 euros à peut près tout les mois que je dois rembourser au trésors public pendant mon arrêt maladie. Plus c’est 1990 euros. De l’argent que j’ai pas.

Bien sûr mon employeur m’indique des irrégularités au niveaux cpam sans m’expliquer clairement est surtout la cpam vas continuer à m’envoyer un trop perçue tout les mois même si erreur. Ensuite je dois rembourser ensuite :( mais j’ai jamais était contacter par la cpam pour des irrégularités.

Donc à l’origine la cpam aurait dû me payer 550 euros à peut près d’après mon employeur est pas 800 euros.

Je suis dans une situation trop compliquée impossible de me concentrer sur ma maladie avec des pertes de salaires, appartement, droit ,aide sociale inexistante. Et le stresse successifs commence à influencer sur la santé les douleurs mon sommeil.

Bien sûr je suis pas aider par une assistante sociale car ou j’habite actuellement on m’indique que dois être suivie dans la ville ou je suis censée habiter toujours en attente d’appartement ou est où j’habite temporairement il ne traite pas mon dossier.

Demande à la cpam de rendez-vous avec une assistante sociale ou aide indemnité sans réponse.

Ah est mon médecin traitant habite à 100 km du domicile actuelle je luis demande de renouveler mais arrêt maladie à distance car j’ai arrêter la prise de médicaments oppoide car plus d’effet car douleurs présente avec ou sans elle veut que je change de médecin :( car je lui indique que plus personne ne peut me ramener à 100 km. Bref même mon médecin m’abandonne.

Je suis au bord du gouffre j’en peut plus je sais plus quoi faire.

Je suis héberger dans les Vosges est je dois vivre à Nancy car mon travail est dans ce secteur. Un travail que j’aimerais reprendre un jours je l’espère même si c’est mal barré.

Je ne sais pas comment défendre mais droits cpam, mdph, appartement, salaire,

Est ce faire aider période de vacance sa vas être compliquée.

Désoler pour ce roman de cauchemars pour ma part.


il y a 2 mois

Meurthe-et-Moselle

Merci YouYou pour ces retours pleins d'espoirs et de pistes à suivre

pour les huissiers, si le trésor public reste silencieux encore trop longtemps, une démarche peut être envisagée auprès du conciliateur fiscal
(https://www.impots.gouv.fr/portail/professionnel/le-conciliateur-fiscal-departemental) qui doit "théoriquement" faire un retour en moins de 30 jours ... à voir

pour la santé, effectivement cela reste le plus important, et vous avez raison tous ces problèmes ne devraient pas vous en détourner. le savoir c'est déjà un grand pas pour vous recentrer 👍

vous êtes arrivé à tout faire avancer, là aussi vous y arriverez également

bon courage à vous 🤞

il y a 10 jours

Participez à cette conversation :
Créez votre compte ou Connectez-vous !